N’oublions pas notre patrimoine d’infrastructures ! – Journées du patrimoine 2016

Actualité
Share

N’oublions pas notre patrimoine d’infrastructures !

Journées du patrimoine, les 17-18 septembre

Point de vue d’Hervé Biancarelli,

Vice-président de Connexion 21

 

Ce week-end, les Français vont de nouveau pouvoir admirer notre patrimoine sous toutes ses coutures. Nous avons la chance d’avoir hérité de ces monuments qui font la grandeur de notre pays, et qui ont été bâtis par des responsables ambitieux ayant eu le courage d’investir au bon moment.

Notre patrimoine d’infrastructures, c’est la même chose. Avec nos routes, ponts, ports, aéroports, réseaux de communication, d’électricité ou d’eau potable, nous profitons d’un patrimoine d’une valeur immense (2000 milliards d’euros rien que pour notre réseau routier), bâti courageusement sur plusieurs siècles par des entrepreneurs publics ou privés.

Preuve que c’est un patrimoine qu’il faut traiter avec le même respect que nos monuments historiques, plusieurs centaines d’infrastructures figurent au programme officiel du Ministère de la Culture, dont Connexion 21 a réalisé un petit best-of (ci-dessous). Ce sont des infrastructures dont nous avons hérité, donc, comme le pont du Gard, merveille d’architecture romaine du 1er siècle qui a servi tour-à-tour de canalisation d’eau entre Uzès et Nîmes et de pont routier. Mais aussi des infrastructures que nous sommes en train de léguer à nos successeurs : les stades de l’Euro, l’autoroute A86 duplex, l’impressionnant chantier de la ligne 14 du métro à Paris, dont la visite de chantier souterrain, avec son immense tunnelier, est immanquable.

Et c’est bien la question centrale de ces Journées : et nous, quel patrimoine allons-nous laisser à nos enfants ? Quelles infrastructures sommes-nous en train de bâtir ou de programmer, qui feront le ciment social et économique de la France de demain, et qui la rendront apte à saisir l’immense potentiel de croissance, d’emploi, de transition écologique qui nous tend les bras ?

Dans beaucoup de domaines, des projets audacieux sont déjà lancés, comme le réseau de transports du Grand Paris, le TGV Est jusqu’à Vienne, le plan Très Haut Débit… Mais dans beaucoup d’autres, la situation est parfois inquiétante. Notre réseau numérique est désormais classé 44e dans le monde en termes de débit ; nos canalisations laissent 25% de leur eau fuir dans la nature et mettront 170 ans à être renouvelées en totalité ; nos routes se dégradent lentement et coûteront 15 à 20 fois plus cher quand il faudra les reconstruire que si on les entretenait aujourd’hui.

Il est donc temps de reprendre un grand programme de développement et d’investissement. Ceci permettra aux générations futures de bénéficier de la même modernité d’infrastructures que la nôtre, sur laquelle ils pourront bâtir une économie prospère et durable, pour le bien-être de tous.

 

Pour vous en convaincre, allez donc visiter ce week-end ! 

 

9 infrastructures dont nous avons hérité

 

Le Pont du Gard, bâti au 1er siècle pour acheminer l’eau d’Uzès à Nîmes

La centrale nucléaire du Bugey, inauguré en 1972, 40% de la consommation électrique en Rhône-Alpes

Les Egouts de Paris, démarrées au temps des Romains, développées par Belgrand en 1854. 

Le port de Dunkerque, 3e port Français

Le Viaduc du Viaur construit par Gustave Eiffel

Les coulisses de l’aéroport d’Orly, construit dans les années 50 sur un ancien aérodrome

La Tour Télégraphe Chappe à Marcy, l’ancêtre de nos antennes 4G

Le barrage hydro-électrique de Saillant en Corrèze, en activité depuis 1929

L’héliport de Paris, construit dans les années 50

 

 

 

6 infrastructures que nous allons léguer à nos enfants

 

Les stades tout neufs qui ont servir pour l’Euro (on peut notamment visiter celui de Nice)

Les coulisses de l’autoroute A86 Duplex, qui désengorge le Sud-Ouest de Paris

Le chantier de prolongation de la ligne 14 du métro à Paris, avec son immense tunnelier

Le Pont Jacques Chaban-Delmas à Bordeaux, gigantesque pont levant inauguré en 2013

Le chantier de la Halle Freyssinet à Paris, futur lieu ultra-connecté qui servira d’incubateur à 1000 start-ups

L’usine de dépollution des eaux usées de Chambéry, reconstruite en 2013

share